La Poste Mobile : 50€ remboursés sur vos frais de résiliation !

Publié le par Sandrine

Vous en avez marre de votre forfait mobile actuel ? Vous ne vous y retrouvez plus chez votre opérateur mobile ? Changez pour La Poste Mobile et faites-vous rembourser vos frais de résiliation jusqu’à 50€ !

Mais ce n'est pas tout, un bon de réduction La Poste Mobile est aussi en route avec 30€ de réduc sur les box THD Fibre !

Comment profiter de l’offre de remboursement des frais de résiliation ?

 

Pour inciter tous ses nouveaux clients à changer d’opérateur, La Poste Mobile a décidé de leur offrir 50€ sur leurs frais de résiliation. A l’heure actuelle, la majeure partie des opérateurs propose de vous rembourser vos frais de résiliation, si vous souscrivez un nouveau forfait chez eux ! Certains sont un peu plu généreux que les autres mais 50€ c’est déjà un bon début pour devenir client chez La Poste Mobile !

 

Pour en profiter, vous devez tout d’abord souscrire à une offre « Forfait + Mobile » chez La Poste Mobile. Vous pourrez enfin changer votre ancien Smartphone pour Samsung Galaxy S8 ou encore un Iphone 7, selon vos envies. Ce forfait doit être assorti d’un engagement de 24 mois. Dans le cas contraire, vous ne pourrez pas bénéficier du remboursement de vos frais de résiliation.

 

Ensuite, remplissez le coupon de remboursement que vous trouverez sur le site de La Poste Mobile à l’adresse suivante https://medias.lapostemobile.fr/odr/pdf/LPM-ODR-Resiliation.pdf. Vous devez envoyer votre coupon dans les 3 mois suivants l’activation de votre ligne. Si vous dépassez ces 3 mois, vous ne pourrez plus profiter de cette offre. En plus du coupon dûment rempli et signé, envoyez également une copie de votre facture de clôture de votre ancien opérateur.

 

Une fois votre dossier étudié et si celui-ci est éligible, vous recevrez jusqu’à 50€ sur vos prochaines factures de téléphone. Vous ne pourrez pas recevoir cet argent en liquide. Il s’agit de réduction sur vos prochains règlements !

 

Dépêchez-vous d’en profiter car il n’y en aura pas pour tout le monde !

Commenter cet article